ChroNycs
News From The West #23


Bonjour tout le monde, où que vous soyez, et quoique vous fassiez !

Je vois les sourires fleurir sur les visages… Et en effet, voici des nouvelles!
Mais elles ne viendront pas directement de nous. En effet, je vais laisser la plume (ou plutôt emprunter les écrits!) de notre dernier visiteur en date, Hugues, qui vous transmettra donc ses impressions et comment il a pu voir notre vie par ici…
Merci Hugues donc! Et voici cet épisode quelque peu différent des Nouvelles Fantastiques et Tellement Waouw!!! Pas fameux, je le reconnais. Je ferai mieux la prochaine fois (je tente de marcher sur les traces de mon oncle, mais c'est pas simple!).
Parole à Hugues donc…

Un week-end à San Diego (par Hugues)

J'ai profité du weekend "après-formation" pour mon boulot pour faire un saut à San Diego chez Nicolas "Nyc" Bronchart. Résumé de ces 4 jours intenses ....

Je vous passe les détails de ma formation - 3 jours à Chicago sur la gestion de projet et passe tout de suite à la partie intéressante du weekend
Après mon arrivée en soirée jeudi soir chez Nyc et Ga et Margot, nous avons commencé par refaire le monde...; faut toujours commencer par là. C'est vrai que la tripple aide assez bien.... Nous avons alterné entre refaire le monde, boire un petit verre, donner à manger à Margot, discuter des programmes politiques, sportifs, ou reality shows américains.... (ils sont encore plus loins que nous ....) Gaëlle faisait dodo.
Vendredi en fin de matinée, je me suis "laché", et ai été louer une moto: pas de bol, il n'y avait plus rien en stock - j'ai été obligé de prendre une Harley Davidson - Heritage Softail - 1450 CC - 290 kg - pour les connaisseurs. Après une ballade de 3 heures vers le désert, j'ai rejoint Nyc à l'aéroport en fin de journée: Je me suis habituée à la bête, à la conduite cow-boy des américains et j'ai des supers coups de soleil - j'ai les mains un peu brulées. Nous passons la soirée à discuter.

Samedi départ à 7h30 de san diego - Nyc s'en va à ses cours MBA - et moi je pars pour Los Angeles.... Après 3 heures de route, je suis paumé dans la banlieu de L.A. à Norwalk - qui en fait n'est pas vraiment la banlieue mais le siège de l'administration - là où Schwarzie a déposé sa candidature pour devenir Gouverneur de la Californie.

Parenthèse politique
La californie - 6ème puissance économique mondiale dans un état un peu défait, où il faut relancer l'économie remettre de l'ordre, ce qui est un soi un beau challenge: ce qu'aime arnold. Faut savoir que Arnold Schwarzenegger parle super bien anglais avec un accent autrichien, commence ses discours par un petit bras musclé, et les fini toujours par une petite phrase comme - "I'll be back", "hasta la vista". J'ai achété deux trois journaux locaux, je suis presque sur qu'il va gagner les élections... Quoi que il y a quand même deux... Trois concurrents importants - Larry Flint - hustler magazine publisher, et une reine du porno - dommage - il semble qu'elle vienne de se désister - son programme était intéressant - diminuer les taxes sur les activités de strip tease ;-). Si vous voulez voir le programme de Arnold: regardez sur http://www.joinarnold.com/ Arnold a même le support de Warren Buffet comme "top financial and economic advisor" - ce qui n'est pas rien non plus!

Santa Monica - Malibu - Venice Beach:
Après avoir été redirigé, j'arrive à Santa Monica - siège de Arnold. Je monte jusque Malibu. C'est un peu surfait, il y a pas de maillot rouge sur la plage. On peut même pas donner de pièces de 5 balles (cfr remarque de Nico et Olivier). La légende reste légende, n'est pas réalité. J'ai voulu boire un verre au duke's bar (http://www.dukesmalibu.com/), pas de bol c'était fermé. Je suis retourné vers Venice Beach: assez impressionnant la culture californienne... Les body builders... Schwarzie y a été prof. Les magazins peace... Sympa, mais un peu trop ricain - mais bon c'est pour cela qu'on y va. Je suis parti vers Sunset Boulevard. Départ de Santa Monica, et on monte vers Hollywood en suivant tous les lacets de sunset boulevard... En passant par BelAir, Beverly Hills, Brentwood (là ou habite Schwarzie), UCLA,... Il y a des petites maisons sympas, et pas chères :-)) Arrivé à Hollywood, j'ai switché vers hollywood boulevard, son églisé, ses étoiles, ses stars - j'en ai vue aucune. J'ai trouvé qu'Hollywood ressemblait à un petit village, c'est assez marrant. Finalement après un bref passage à Griffith park et sa formidable vue, je suis reparti vers San Diego. Coucher du soleil à Oceanside au nord de San diego et arrivée chez Nyc et Ga: soirée agréable en famille - j'ai joué le tonton hugues. Bilan de la journée: fantastique, beau paysage, coups de soleil, mal au fesses (10h de moto), bon repos

Dommage j'ai pas gagné au Lotto, il y avait juste une petite cagnotte de 91 millions de $. Si on gagnait on avait décidé avec Nyco de se lancer dans l'immobilier et la glande organisée à travers le monde. Cela sera pour une autre fois.

Dimanche
Là par contre j'ai eu un peu de mal à me lever. Margot étant fatiguée mais ne dormant pas beaucoup, nous avons décidé de faire une petite ballade avec Nyc. Nous rejoindront Gaelle et Margot plus tard dans la journée. Après un déjeuner léger, Nyc et moi partons. L'objectif de la ballade - arriver à un viewpoint du desert à l'est de san diego. Au cours de la ballade, nous tombons sur un aéroport privé spécialement utilisé pour les parachutistes, chute libre... On a failli y aller, mais bon on peut pas tout faire. Nyc connait tous les aéroports de la région, il le repère m'explique deux trois choses et nous sommes repartis. Petites routes perdues entre lacs, pinedes, ranches, virage lacets, croisement de motards (faut faire signe)

Parenthèse sur les motards:
Nyc a une super BMW 650, moi j'étais en harley. Normalement les harleys ne communiquent qu'entre harley et encore... Si tu n'es pas bronzé en t-shirt sans manche, des tatouages partout et une sale gueule, tu ne communiques pas bien. Donc moi je n'avais pas beaucoup de communication. Je devais être considéré comme un coincé en harley, et pas un cool mate dude etc... Soit. La dame de la location m'avait suggéré un bar - le hideout près du lake henshaw - à 3h de san diego, où toutes les harleys se rassemblent les dimanches midi, pour boire des verres, organiser des concerts, des bras de fer, des bagarres, des rodeos,... Bref l'Amérique quoi. J'ai essayé de motiver Nyc pour y aller, mais il avait un peu peur de se faire flamber la bmw dans le parking, nous avons donc changé de programme. Les harleys davidson men ne communiquent que de façons extrêmes. Pour vous faire part de l'état d'esprit, Nyc a trouvé un beau site: http://www.wiscbmwclub.com/BMWsign.jpg

Sinon, pour vous imaginer comment saluer les motards, voici un petit descriptif: étant assis ou vautré sur le siège - les harleys sont faites pour les lazy men, donc on est vraiment vautrés dessus. Tu roules avec un air un peu fatigués, les jambes tendues en avant reposant sur les poses pieds ou sur les décorations métalliques devant la moto à la hauteur de la roue avant, ta main droite tient la poignée de gaz, tu es toujours eu 5eme vitesse pour faire un peu moins de consommation, lorsque tu accélères, tu tiens le guidon à deux mains, sinon tu tombes, et lorsque tu accélères, ca fait tellement de bruit et de vibrations, que tu trembles dans tous les sens, tu fais peur à tout le monde, les voitures s'écartent, et parfois si tu passes tout près des voitures à l'arrêt, tu déclenches les alarmes, c'est assez amusant... Tu donnes un bon coup de poignée à la hauteur d'un belle voiture comme un porsche, ou une mercedes, ou une lincoln, et tu as l'alarme qui déclenche directement. Lorsque tu finis cet exercise, tu es un peu fatigué, donc tu déposes ta main gauche sur ta cuisse gauche avec ton coude en l'air, à ce moment en général tu croises toujours un mate en harley, alors, tu lèves légèrement la main gauche, sans bouger le coude, tu tends ton bras en abaissant ta main gauche à la hauteur de ta cheville gauche, et là tu mets tes doigts en "V" d'un air cool en regardant le motard que tu croises. Ensuite tu remets ta main sur la cuisse et tu entames ton virage peinard, à la sortie du virage, tu remets ta main sur le guidon et tu donnes un bon gros coup d'accélérateur, histoire de réveiller tout le monde et toi-meme aussi, sinon tu t'endors, parce que c'est quand même une moto de fainéant. Evidemment quand tu joues au con avec ton accélérateur, tu dois t'arrêter tous les 80 miles et faire le plein, mais bon, c'est quand même moins cher qu'en Europe. Maintenant, vous avez une idée précise de ce qu'est l'expérience harley. voilà pour la longue parenthèse motards.

2h plus tard, nous arrivons dans une chaleur torride au viewpoint à 2000m d'altitude: magnifique vue sur le désert en contrebas - je n'ose pas imaginer la température là-bas. Quelques chips, deux trois photos, ensuite nous rentrons à la maison par l'autoroute. L'autoroute c'est moins gai, à 80 miles par heure (+/- 120 km/h) tu trembles dans tous les sens mais bon, cela nous a permis de rentrer tôt et d'aller manger une glace dans le super hotel resto coronado (http://www.hoteldel.com/). Après 1,5 h de file, un super coucher de soleil sur le pacifique, nous avons enfin eu le privilège de gouter la bonne american icecream avec Margot, Ga et Nyc.

La parenthèse sur la glace:
La glace en nameric est aussi toute une histoire: non ce n'est pas le charme de la gelataria italiana, ni le charme de chez carette à ottignies, mais bien une glace à la carte. Tu prends ta dose, tu choisis les gouts, ensuite tu rajoutes les décorations souhaitées, soit au dessus de la glace, soit mélangées/écrasées dans la glace devant toi. Donc cela pourrait donner ceci: une boule chocolat, une boule fraise, une boule pistache, des décorations framboises, et ananas broyées: ils étalent le tout sur un marbre et commencent à mélanger le tout et écraser les décorations, ensuite ils remettent le tout soit dans un gobelet soit dans un cornet fait maison sous nos yeux... Non nous n'avons pas pris cela avec Nico.  By the way, pendant longtemps ces derniers mois j'étais le plus gros du kot 97 kg - ce qui ne m'était jamais arrivé, mais vraiment par hazard, il semblerait que Nico soit devenu plus lourd que moi... 93 - 94 kg... Allez on va travailler cela - la bière ne nous aidant pas beaucoup.

Lundi:
Vers 7h30 Nico part travailler, Gaëlle s'est rendormie après avoir allaité Margot. Je bois une petite tasse rapide et enfourche ma bike, pour me faire une dernière promenade... Tour dans downtown, arrêt au port de San Diego, observation de l'arimage d'un porte-avion (le troisième), d'hélicoptères de combat, ensuite je longe la mer passe devant Solar Turbines, passe à côté de l'aéroport de san diego, direction Point Loma - l'ancien quartier de nico - et La Jolla, le Beverly Hills de San Diego. Sur la route vers le nord, j'observe des F18 - bel avion de chasse en approche vers l'aéroport de Miramar (http://www.miramar.usmc.mil/, http://www.miramarairshow.com/) - là ou ils ont tourné top gun. Nyc a vraiment cherché à être Tom Cruise... Pilote d'avion, moto, Miramar...

La Jolla est très sympa, quelques surfeurs sortent leur planche sur des vagues de 1,5 m, malheureusement au dessus de rochers assez dangereux... On ne peut pas tenter cela. Je rejoins Gaëlle vers 11h. Nous reconduisons la moto: bilan du weekend: 1000 km en 3 jours - ca va non? Nous continuons la route vers un shopping mall pour une petite aprem shopping. Le soir Nyco m'emmène dans son avion personnel faire le tour de San Diego.

Parenthèse l'aviation et nico:
Alors là, les copains, j'ai été vachement impressionné! D'abord on savait que Nyco avait 4 vies, et sa vie pilote est tout à fait spéciale. J'ai fait tout un reportage photo sur notre préparation de vol et sur le vol ainsi que le debriefing - comme dans top gun. J'espère que Nyc mettra les photos bientôt sur le site. Nyco maitrise parfaitement bien son engin ainsi que toutes les procédures... Par exemple, réserver le vol, enlever les chaines de fixation de l'avion avant le décollage, faire pisser l'avion,... Parler aux tours de contrôle - je pige toujours pas ce qu'il dit, vérifier tous ses instruments, repérer les directions, la montagne de La Jolla, les plages, la baie, la grue bleue, downtown, la piste... Vraiment chapeau! Bien sûr on ne pouvait pas faire ce qu'on voulait, pêter dans la radio pour saluer tout le monde, ou demander l'autorisation d'aponter sur le porte-avion Nimitz, ou bien simuler un dog fight avec les F18 hornet, F15 eagle, F14 tomcat de Miramar - pourtant je suis sur qu'on aurait réussi à les mettre au tapis, ou bien foncer sur le centre ville en criant banzai, ou halla akba... Nyco m'avait donner deux trois consignes à respecter... J'ai vraiment du me retenir - c'est tentant. Je vous recommande de tenter l'expérience quand vous irez dire bonjour à Nyc.

Le soir, nous profitons du climat formidable et passons une bonne dernière soirée tous ensemble. Maintenant, nyc doit se mettre sérieusement à travailler - examen ce jeudi et ce weekend. Bonne chance à lui!!

Mardi matin, Nyc me reconduit à l'aéroport dans le fog qui se limite sur la côte, les écarts de température font qu'un brouillard s'installe sur la côte le matin et parfois le soir: un mur gris limite la vue. C'est pas mal aussi à voir.

Décollage, je retourne à Chicago, ensuite j'enchaine sur Londres et Bruxelles, après 13 h d'avions 5 h d'escale, j'atteris dans les bras de ma douce Emmanuelle - que je remercie très fort pour ces quelques jours où je l'ai laissé un peu seule avec tous nos enfants... La prochaine fois nous irons ensemble, lorsque les aménagements de la maison seront finis.

Parenthèse sur Nyc l'investisseur immobilier.
Vous savez tous que Nyc et Gaëlle ont investi dans une superbe maison bleue la haut sur la colline. zai zai zai zai la lalala. Nyc se sent l'âme d'un entrepreneur immobilier, il nous bat tous - il arrive même à faire travailler un polonnais dans sa maison - ils sont vraiment partout ces polonnais! Sinon les mexicains sont là aussi. L'objectif - presque tripler la superficie de la maison avec une annexe bien orientée... Une fois l'annexe réalisée et le jardin aménagé, je suis sur qu'il y aura une pendaison de cremaillière digne de de ce nom organisée chez Nyc - à ne pas rater. Si vous aussi vous souhaiter investir en californie et un jour pouvoir devenir gouverneur de californie, demander à Nyco.)

Quelques observations du WE:
Margot est magnifique, elle sourit, elle est belle, elle se tient déjà debout, elle est surdynamique - à mon avis elle aura aussi plusieurs vies en paralléle....

Gaelle est bien occupée avec Margot, bien intégrée aux USA, avec sa jeep, ses copines, elle se tate un peu pour le moment... Mais comme psychologue, elle pourra faire un bon coup en Californie - après avoir vu "anger management" dans l'avion - je te suggère cette orientation Gaëlle. Psy, traitant les colères des gens... Ca a de l'avenir...

Nyc passe ses soirées à étudier devant la télé avec sa jolie petite fille sur le ventre. ou à regarder la tele en étudiant - ca dépend. Nyc passe toujours par l'aéroport - il est un peu top gun quoi.

Je suis presque devenu fan de Schwarzie.

J'ai découvert un nouveau groupe Californien: Linkinpark - pas mal - ca nous a rappelé la fameuse soirée Offspring à Biarritz avec Nyc, Dave, chez un pote de Dave en 95.

Voilà.

Merci Hugues donc… C'est que de toute façon, je n'ai pas le temps de faire une telle prose pour le moment! Entre Margot, les cours, le boulot, mon épouse adorée et tout ce que je voudrais bien rêver faire, pas simple. Mais on gère (j'ai réussi mon examen de Marketing ce jeudi soir, au cas ou certains stressaient!). Et donc, on espère que ce petit recit va en tenter plus d'un(e), surtout une fois que les travaux seront terminés! Pour notre part, on regarde notre fille grandir. On part la semaine prochaine 4 jours en croisière vers le Mexique (on racontera plus tard, promis). Les photos de l'avion avec Hugues seront bientôt en ligne, enfin on espère. Faut avoir la foi.

On vous embrasse très fort, où que vous soyez, et quoique vous fassiez…

Gaëlle, Margot et Nyc (et Hugues donc, merci encore Hugues!)

p.s.: Tout, tout et encore plus, sur Margot, à une seule adresse:
http://www.aberdeen.be/chronyc/bb/

p.p.s.: Résumé des travaux : tout avance plutôt bien! Photos des différentes étapes sur (tout comme les informations plus générales):
http://aberdeen.be/chronyc/

Télécharger l'épisode #23
Episode Suivant (#24)
Retour à la page principale



Création: Nyc - 07 Mai 2001
Dernière révision: 09 Septembre 2003