ChroNycs
News From The West #21


Bonjour, bonjour…

Je sais qu’il fait froid par chez vous, que le soleil vous manque, qu’il y’a même pas de neige en plus, et que la pluie, ras-le-bol… On ne peut pas changer grand chose à cela, si ce n’est éviter de trop trop vous parler de la météo par chez nous, du soleil splendide et quotidien, des températures très agréables (quoiqu’il fait tout de même moins de 20ºC le matin vers 7h00, à la limite de l’admissible pour un mois de Janvier !), des couchers de soleil sur la plage, des trajets en vélo, etc. Ca ne va pas vous aider des masses, mais ça va éviter de trop vous démoraliser ! C’est déjà ça. Et on ne pourra pas dire que l’on ne fait pas d’efforts ! Et puis si c’est vraiment trop difficile, sous peu, dès que les travaux seront terminés (comptons encore quelques mois), et bien vous pourrez toujours venir vous resourcer au soleil dans notre jardin !

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, la bonne nouvelle !

Enfin, quand je dis quand les travaux seront terminés, ce n’est pas tout-à-fait exact. En effet, faudra également attendre qu’un nouveau locataire s’installe chez nous, trouve ses aises, et que tout se mette en place. Nous sous-louons ? Nenni hein donc ! En effet, comme certains le savent déjà, et bien le ventre de Gaëlle s’arrondit à vue d’oeil, et ce pas uniquement à cause des quantités de fois gras ingurgitées lors de notre retour au pays pour les fêtes ! Un(e) petit(e) Bronchart(e) va faire son apparition dans les mois à venir ! Si c’est pas cool ça… Il va sans dire (pourtant je le dis !) que les parents sont déjà tout en affaires… C’est quelque chose ! Bien entendu, les grands-parents sont au moins autant en affaire, même si ils doivent vivre cela de plus loin. Les prochains voyages vers le soleil se programment, ceci dit.

En plus, ça nous fera plein de nouveaux sujets pour les épisodes à venir de ces Chronycs ! Si c’est pas cool… L’acouchement en anglais, le retour à la maison après un jour, 4 semaines de congé (tout ça ? ! ?)… pour la maman (ah, je comprends mieux !), j’en passe, et des meilleures ! Mais il ne faut pas bruler les étapes. Chaque chose en son temps. Et on croise les doigts pour que les travaux soient finis avant que bébé (on préfère garder la surprise et ne pas connaitre son sexe !) ne pointe son nez ! Sans quoi, ca sera le bordel, c’est clair ! Mais on verra. De toute façon, on vous racontera !

Reparlons météo quelques instants…

Alors que l’enfant qui arrive sera américain(e) (tout en étant également belge, jusqu’à ses 18 ans, où il/elle devra choisir, à moins que la loi ne change (un projet de modification, soutenu par les plus de 500,000 belges résidant à l’étranger, est en préparation)), et bien donc, même si notre progéniture sera californienne, nous, nous ne le sommes pas encore vraiment… On vous explique… Comme tout le monde le sait, cette annee est une annee « El Nino », du nom de l’ouragan bien celebre (en tous les cas il l’est par ici !) qui reside, je pense, dans le golfe du Mexique. Et il revient tous les 4 ou 5 ans ou un truc du genre. Et c’est cette annee ! Gloire lui soit rendue… Les specialistes d’un centre tres connu (et dont je n’ai pas retenu le nom extremement scientifique plein de lettres) avaient estime qu’il serait parmi nous jusqu’en fevrier, apportant tempetes, pluies, neige (pas pour San Diego, mais pour les montagnes autour !), bref, mauvais temps. Mais ils viennent de sortir un nouveau pronostic, etendant la vie de ce brave garcon jusqu’au mois d’Avril ! Et, et c’est la que ca devient interessant, tout le monde s’en rejouit ! Tout le monde, sauf nous. Nos visages ne s’illuminent pas encore de joie quand la pluie fait son apparition… On ne dit pas des trucs comme : « on en avait bien besoin » quand elle innonde les rue et bouche les egouts pas dimensionnes pour evacuer l’eau de pluie… Nous ne sommes pas encore de vrais californiens. Enfin, pas encore tout-a-fait, parce que maintenant que c’est l’hiver, qu’est-ce que ca caille quand la tempereature descend sous les 15 degres celsius ! Heureusement que cela n’arrive pas trop souvent ! Et puis il faut également nuancer les propos… Quand on parle de grosses et nombreuses pluies, de drache californienne, cela concerne en fait deux ou trois jours sur les deux ou trois mois en question. Avec une ou deux averses supplémentaires (une demi-heure à chaque fois) un soir ou l’autre. Pas de quoi innonder Han-sur-Lesse !

Au rayon grandes nouvelles, conseils de lectures et nouveautés juridiques, cette semaine…

Autre grande nouvelle… C’est nouveau, et ça vient de sortir… Accrochez-vous. Un enfant californien sur quatre est en excès ponderal ! Mais là n’est pas la nouvelle… Le problème, apparement, c’est que ce n’est pas bon pour la santé, et que cela peut leur créer des problèmes divers : cancers, maladies cardio-vasculaires, etc. Parfois, c’est dingue ce que l’on peut apprendre à la télé. Apparement, c’est dû à ce qu’ils servent dans les cantines : hot-dogs, burgers, frites, burritos, pizzas…, le tout accompagné, bien entendu, de sodas divers (selon les sponsors des écoles : Coca-Cola, Pepsi ou Dr Pepper). A propos des écoles, publicités et sponsors, cela me fait penser, entre autres choses, à un superbe bouquin que je ne peux que vous conseiller vivement : « Stupid White Men – and other sorry excuses for the state of the Nation », par Michaël Moore (le réalisateur du film que vous n’avez sûrement pas manqué, et si vous l’avez manqué, faudra le louer dès qu’il sort : « Bowling for Columbine »). C’est un bouquin où l’auteur passe en revue ce qu’il appelle la polique américaine des « stupides hommes blancs », soit les grands chefs d’entreprises, qui selon lui, sont ceux qui dirigent vraiment l’amérique d’aujourd’hui. Si l’anglais vous semble rébarbatif, la traduction en français peut se trouver également : « Mike Contre-Attaque ! ». Je vous le conseille plus que vivement !

Nouveau procès : des enfants et leurs parents (et leurs avocats surtout sans doute) viennent de porter plainte contre Mc Donald. Apparement, cette grande entreprise serait responsible du fait que lesdits enfants soient… gros ! Et oui, rien que ça ! Tout ca parce que McDo ne leur a pas dit que ce n’était pas bon pour la santé de manger des McDo tous les jours de la semaine entre l’âge de 6 ans et l’âge de 15 ans (c’est réel, ledit gamin à donc maintenant 15 ans, mesure 1m70 et pèse plus de 200 kgs). C’est vrai que c’est vache de ne pas dire que manger plein de burgers dégueu, de frites bien grasses et de boissons hypra-sucrées, c’est pas top-top pour la santé. Le juge n’a pas encore annoncé si il acceptait la plainte ou pas. Mais pas mal de commentateurs disent que le procès devrait avoir lieu… A suivre…

Tant qu’on parle procès…

Ca fait quelques épisodes que cela traine sur mes étagères, donc je m’en vais vous soumettre ce qui suit… Cela vient de dENIS, merci dENIS. Je dois reconnaitre que je n’ai pas vérifié la véracité de ces faits, mais cela semble possible (de toute façon, tout semble possible par ici !).

En 1994, un jury du Nouveau-Mexique accorda 2,9 millions $ de dommage et intérêts a Stella Liebeck, 81 ans, souffrant de brûlures aux troisième degré sur les jambes, le sexe et les fesses apres s'être renversée une tasse de café McDonald sur elle. Ce cas inspira un "Prix Stella" annuel récompensant les procès US les plus délirants. Les cas suivants sont de sérieux candidats pour le prix, chacun versant dans le ridicule achevé, mais, dans la tradition américaine, avec un bon avocat, on peut gagner n'importe quoi.

1. Janvier 2000. Un jury populaire du Texas accorda 780.000 $ a Kathleen Robertson pour s'être foulée la cheville en trébuchant sur un enfant en bas-age courant entre les rayons d'un supermarché. Les propriétaires du magasin furent considérablement surpris par le verdict, considérant que le jeune trouble-fête était le fils de Mme Robertson.

2. Juin 1998. Carl Truman, 19 ans, de Los Angeles, gagna 74.000 $ plus frais médicaux lorsque son voisin roula sur sa main avec sa Honda Accord. Mr Truman n'avait apparemment pas remarqué la présence de son voisin au volant alors qu'il lui volait ses enjoliveurs.

3. Octobre 1998. Terrence Dickson, Pennsylvanie, quittait la maison qu'il venait de cambrioler en passant par le garage. Incapable de ressortir, en raison du malfonctionnement de la commande automatique de la porte du garage, il ne put réintégrer la maison, le porte reliant la maison au garage s'étant fermée à clé lorsqu'il l'avait claquée. Les occupants de la maison étaient en vacances. Mr Dickson se retrouva enfermé dans le garage pendant 8 jours. Il survécu grace à un casier de Pepsi et un grand sac de nourriture pour chien déshydratée. Il poursuivit les propriétaires de la maison en justice, clamant la torture morale engendrée par la situation. Le jury lui octroya un demi million de dollars.

4. Octobre 1999. Jerry Williams, Arkansas, gagna 14.500 $ plus frais médicaux après avoir été mordu par le chien de son voisin. Le chien était enchainé a la cloture intérieure du jardin. Le montant accordé a Mr Williams fut moins élevé que prévue car le jury estima que le chien avait peut-être été un rien provoqué par Mr Williams qui lui tirait dessus au fusil a plombs.

5. Mai 2000. Un restaurant de Philadelphia fut contraint de verser 113.500 $ a Amber Carson après qu'elle se soit cassée le coccyx en glissant sur du soda . Le soda était sur le sol parce que Mlle Carson l'avait envoyé à la tête de son petit ami 30 secondes plus tôt au cours d'une dispute.

6. Décembre 1997. Kara Walton, Delaware, gagna son procès contre une boite de nuit d'une ville voisine lorsqu'elle les poursuivit car étant tombée par terre depuis la fenêtre des toilettes elle s'était cassée 2 dents. Ceci étant arrivé alors que Mlle Walton essayait de s'esquiver par la fenêtre pour éviter de payer 3,50 $ de boisson. Le jury lui octroya 12.000 $ plus les frais de dentiste.

Et le gagnant est: Merv Grazinski, d'Oklahoma City. En novembre 2000, Mr Grazinski acheta un motor home Winnebago flambant neuf de 10 mètres de long. Lors de son retour chez lui, s'étant engagé sur l'autoroute, il lanca le véhicule à 110 km/h puis quitta le siège du conducteur pour se préparer un café à l'arrière. Evidemment, le motor home quitta la route et s'ecrasa plus loin après une série de tonneaux. Mr Grazinski poursuivit Winnebago pour ne l'avoir pas prévenu, via le guide de l'utilisateur, qu'il ne pouvait pas faire ca. Il gagna 1.750.000 $ plus un nouveau motor home (Winnebago fit en plus changer son guide d'utilisation au cas ou d'autres parfaits crétins
acheteraient leurs véhicules).

Et nous dans tout ça ?

Et bien pour nous, la vie continue… On se prépare à vivre de grands changements, bien entendu, mais tout se passe bien. Gaëlle est toujours volontaire dans son école (enfants de 2 à 6 ans), dans l’attente de son permis de travail (qui a été accepté, mais il faut encore 90 à 120 jours pour la dernière étape, qu’on sait pas ce que c’est). Elle passe un peu de temps aussi avec d’autres francophones, que ce soit Aurélia (ex-mannequin belge mariée à un californien), d’autres françaises expatriées, et plus récement Sabine, la femme d’un collègue de Solar Belgique, lui aussi transféré par ici. Le temps passe vite… Et contrairement à la « coutume » US, elle ne compte pas prendre juste 4 semaines à la naissance, mais au contraire prendre son temps, en profiter, et voir à ce moment-là comment poursuivre, (soit en trouvant un nouveau boulot, soit en commencant des cours d’espagnol et d’art therapy)! Et elle tente également de s’occuper de notre grand jardin, ce qui n’est pas simple, car elle fait pousser des choses, alors que Nyc abat tout ce qui passe à portée de tronçonneuse !

Nyc, niveau boulot, tout va bien. Toujours très gai. Il apprend pas mal de choses, et devient apparement spécialiste dans son domaine (c’est son boss qui le lui a dit, et c’est marqué dans son très beau bulletin annuel !). Il vole (pas assez souvent à son goût, mais on fait ce qu’on peut), il tente de jouer sur sa basse (quand il a le temps), il voudrait avoir des journées de 50 heures, parce qu’il doit aussi lire toutes ses BDs, il voudrait écrire, étudier pour sa licence suivante (pilote aux instruments, pour voler à travers les nuages), étudier un MBA (tant qu’à faire, on verra ça dans quelques mois), j’en passe, et des meilleures !

A cela s’ajoute des soupers, barbecues, le SuperBowl (finale du championnat du monde de Football Américain, donc, comprendre finale nationale américaine, qui a lieu cette année à San Diego, soit tout tout près de chez nous, dans 5 jours ! On vous racontera ca…), des petits week-ends pour voir le coin (on va a Palm Springs dans quelques semaines), etc. Et on reçoit encore des visiteurs bien entendu (par exemples, les parents de Nyc et la maman de Gaëlle sont venus passer deux-trois semaines, avec un tour en motorhome au programme, un vol au-dessus du Grand Canyon, etc. ; à ce propos, Gaëlle et Nyc avaient tout nettoyé tout plein, en prévision de cette arrivée, et les mamans n’étaient pas là depuis plus de 24h qu’elles ont tout renettoyé… Limite vexant, mais on les aime quand même !). Mais là, au niveau visites, on va faire en sorte de ralentir, histoire de ne pas accumuler tout en même temps !

Bref, on ne s’embête pas le moins du monde !

Pour finir, une citation…

Faire du tourisme, c’est aller chercher très loin l’envie de revenir à la maison (George Elgozy)

Sur ce, on vous embrasse bien fort, en espérant que tout le monde va bien, et quoique vous fassiez, faites-le bien !

Gaëlle et Nyc

p.s.: Pour les photos, ces chronycs (et les précédentes), etc, une seule adresse:
http://www.aberdeen.be/chronyc/

p.p.s.: Pour ceux qui veulent des liens intéressants ( ?) :
     Bowling for Columbine (site du film) : http://www.bowlingforcolumbine.com
     Michaël Moore (site pas top-politiquement correct) : http://www.michaelmoore.com/
     Pour ceux qui veulent partir skier cet hiver et qui cherchent un appartement super-cool à louer pour les semaines à venir :
           http://www.bronchart.be/

Télécharger l'épisode #21
Episode Suivant (#22)
Retour à la page principale



Création: Nyc - 07 Mai 2001
Dernière révision: 21 Janvier 2003